Blog SNPTES de l'académie de Dijon

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 27 novembre 2019

Communiqué revalorisation indemnitaire à l'uB

Cher-e-s collègues,
Cela n’est pas une surprise, l’analyse des taux de primes versés à l’ensemble les personnels de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation (MESRI) révèle la faiblesse de nos rémunérations au regard de ce qui est servi dans le reste de la fonction publique. Le SNPTES (première organisation syndicale au comité technique ministériel) participe actuellement à des négociations avec la Direction Générale des Ressources Humaines (DGRH) du MESRI dans le cadre du projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR). L’objectif est d’obtenir des taux de primes alignés sur les taux interministériels les plus favorables, pour tous, à corps comparables. Cette mesure est un élément essentiel pour l’attractivité de nos métiers : BIATSS, enseignants-chercheurs, chercheurs et ITA.
C’est dans ce contexte que s’est tenu, à l’université de Bourgogne, un groupe de travail (GT) concernant les revalorisations indemnitaires des personnels BIATSS. Alors que la mise en place du RIFSEEP, a permis au SNPTES d’obtenir de la gouvernance de l’UB un alignement vers le haut des primes versées aux personnels BIATSS de catégorie B et C toutes filières confondues (AENES, ITRF, BIB, sociaux et de santé), les nouvelles propositions de l’administration visent aujourd’hui à tout déconstruire.
Pour le SNPTES, les revalorisations des primes pour 2020, doivent concerner l’ensemble des personnels BIATSS, conformément à la politique menée par l’université depuis plusieurs mandats. Recréer des différences et des iniquités ne serait pas un bon signal.
Le SNPTES demande donc de prévoir au budget 2020 une enveloppe pour revaloriser les primes en conservant des montants équivalents à l’ensemble des personnels, notamment pour les personnels de catégorie B et C (comme c’est le cas actuellement).
Par ailleurs, le SNPTES continu de revendiquer l’alignement de l’ensemble des catégories A sur les taux le plus favorable (actuellement ceux versés aux Attachés de la filière AENES). A corps comparable, il n’est pas acceptable de faire de telles discriminations salariales entre les personnels.


Des marges de manoeuvre existent !


Notamment, en réduisant le nombre de vice-présidents délégués ou chargés de missions (l’uB est 8e au classement des universités ayant le plus de VP). Ou, en distribuant plus équitablement l’enveloppe réservée aux « primes d’encadrement » versée en même temps que les primes de fin d’année : entre 800 en 1800€ pour 77 personnels, soit une enveloppe d’environ 80 000€ supplémentaires versée à ce faible contingent de collègues déjà servi par des montants mensuels supérieurs en raison de leurs fonctions et responsabilités reconnues dans le cadre de la mise en place du RIFSEEP.
La gouvernance évoque fréquemment le niveau des indemnités servies aux personnels BIATSS au regard de ce qui peut se pratiquer ailleurs (dans d’autres établissement du MESRI). C’est également l’argument avancé pour les primes de fin d’année (en forte baisse depuis 3 ans). A la lecture des enquêtes menées par le MESRI, force est de constater que les personnels de l’uB ne font pas partie des mieux dotés. Que dire de la précarisation croissante et de la gestion des personnels contractuels à l’uB ?... Un nouveau déséquilibre entre les filières serait un signal négatif de plus. Les personnels BIATSS dans leur ensemble doivent être reconnus. Les beaux discours de fin d’année remerciant les personnels pour leur investissement, c’est une chose, mais reconnaitre le travail accompli, les compétences, l’engagement de l’ensemble des personnels par des salaires décents (titulaires ou contractuels) est une nécessité.
Pour en revenir au GT du 15/11/2019 et aux revalorisations indemnitaire 2020, la direction propose de ne revaloriser que deux filières (AENES et Sociale) et présentait deux propositions. Pour ces filières, la première proposition portait sur une augmentation globale de 4% pour l’ensemble des catégories A, B et C. La seconde sur une répartition différentielle par catégorie : 5% pour les C, 4% pour les B, 3% pour les A. Les participant semblaient être sur une validation de la seconde proposition. Mais la gouvernance nous présente l’autre projet dans les documents préparatoires au CT du 28 novembre 2019.
Pour toutes ces raisons, le SNPTES s’opposera au projet proposé par la gouvernance au Comité Technique de l’uB du 28 novembre 2019. Ce projet propose de désorganiser, d’amplifier les écarts entre filières ou d’en créer de nouveaux. Ce projet ne prend à aucun moment en compte les revendications du SNPTES :


La revalorisation globale et significative des primes versées à l’ensemble des BIATSS.


Vous l’aurez compris, nous ne nous opposons pas aux faibles revalorisations proposées (qui font une fois encore la part belle à l’unique corps des attachés), mais nous constatons que le compte n’y est pas ! Après avoir ponctionné l’enveloppe indemnitaire de fin d’année (sous couvert de plan de retour à l’équilibre, mais prenant soin de préserver les primes d’encadrement), la gouvernance souhaite créer de nouveaux déséquilibres et accroitre les inégalités. Cette politique de retour en arrière, à l’heure où la nécessité de revalorisation est mise en avant par le ministère ne peut être acceptée. Le SNPTES revendique d’être entendu sur ces questions et demande l’ouverture de vraies négociations.

mercredi 16 octobre 2019

Compte-Rendu SNPTES du CA

Consultez notre CR du Conseil d'Administration du  23 Septembre 2019 en cliquant ici :

1- Information du Président et du Vice-Président.

2- Approbation du verbatim du Conseil d'Administration du 9 juillet 2019.

3- Questions financières.

4- Questions relatives aux Ressources Humaines.

5- Universitarisation (grade et/ou diplôme) des diplômes nationaux délivrés par des établissements autres que l'université (modification délibération CA 22/11/2018).

6- Travaux de la Commission de la Formation et de la Vie Universitaire (CFVU) du 16 septembre 2019.

7- Travaux de la Commossion de la Recherche (CR) du 16 septembre 2019.

8- Présentation des résultats de la SATT-SAYENS.

9- Création d'une commission "Biodiversité et campus".

10- Compte rendu et approbation de conventions et de contrats.

mercredi 11 septembre 2019

Compte-Rendu SNPTES du CA

Consultez notre CR du Conseil d'Administration du  09 Juillet 2019 en cliquant ici :

1- Information du Président et du Vice-Président.

2- Approbation du verbatim du Conseil d'Administration du 29 avril et du 27 mai 2019.

3- Questions statutaires

4- Questions financières.

5- Questions relatives au Pôle Patrimoine.

6- Travaux du Comité Technique (CT) du 24 juin 2019.

7- Travaux de la Commission de la Formation et de la Vie Universitaire (CFVU) du 26 juin 2019.

8- Présentation des résultats de la SATT.

9- Compte rendu et approbation de conventions et de contrats.

Compte-Rendu SNPTES du CA

Consultez notre CR du Conseil d'Administration du  27 mai 2019 en cliquant ici :

1- Information du Président et du Vice-Président.

2- Questions financières.

3- Travaux de la Commission de la Formation et de la Vie Universitaire (CFVU) du 10 Mai 2019.

4- Demande de subvention des associations à la Région Bourgogne Franche-Comté, dans le cadre du dispositif "Soutien aux Initiatives des Associations Etudiantes" (SIAE).

5- Travaux de la Commission de la Recherche (CR) du 13 mai 2019.

6- Présentation du projet "Université européenne".

7- Charte Hygiène et Sécurité (CHSCT du 4 février 2019).

8- Modèle de convention de cession non exclusive de droits de propriétés intellectuelles (modèle SEFCA).

9- Compte rendu et approbation de conventions et de contrats.

- page 1 de 10